Bellzouzou, Pensées profondes, livre XIII verset 126:
"Un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"Tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

dimanche 17 décembre 2017

Tranquille Emile.

Bon, un week end comme ça, plus tranquille ça se peut pas, Brisefer était en Vendée¨(pas tout seul) (voile pudique) (voile pudique qu'il a choisi de présenter d'abord à son grand-père plutôt qu'à sa mère) (c'est un scandale) (mais j'ai reçu un selfie d'eux sur la plage, cheveux au vent) (ahkanmème), Minipuce était chez les aïeux Bellzouzou (avec des devoirs de 4 heures sur table tous les jours de la semaine à venir à préparer, j'étais mieux à ma place qu'à la sienne, c'est rien de le dire) et Puceminus était invitée à un anniversaire depuis samedi midi jusqu'à dimanche midi. Autant vous dire que l'Ours et moi on en a laaargement profité, entre lectures, resto, calme et volupté, et plus si affinités.
Mais du coup j'ai pas grand chose à vous raconter, c'est bêêête, hein?

(Ah si, l'autre soir, avec Thémilia, on était en voiture derrière un gars à vélo dont on voyait la raie du cul sur 10 centimètres, au moins) (à mon avis, ce gars-là était plombier) (et vu que dehors il faisait -2°, ce gars-là n'était pas frileux du tout, ou alors, c'était un exhibitionniste première catégorie, parce qu'avec ce froid, n'allez pas me faire croire qu'il ne le sentait pas, qu'il avait la raie du cul à l'air, hein) (dites-moi ce que vous en pensez, de cette terrible affaire).

8 commentaires:

  1. Ben voilà, tu m'as donné froid avec ta raieduc' à l'air, aussi froid que le jour de décembre 1995 où j'ai pris le train pour Montchanin pour aller voir ma pote de promo, et que je suis allée aux toilettes dans ledit train, mais que y'avait plus de clapet dans le wc, celui qui t'isole de la voie, et que j'ai eu froid de l'intérieur pendant 72 heures.

    RépondreSupprimer
  2. Et au fait, je compatis pour ton voile pudique, mon aîné ayant 16 ans, je fais entre 50 et 100 bornes tous les week-ends pour l'emmener fêter les anniversaires de plein de voiles pudiques, qui ont toutes des parents très très sympas puisqu'ils invitent ces hordes d'ados à dormir chez eux, et que je peux revenir chercher mon ado à une heure décente le lendemain. Mais en fait, une seule voile pudique c'est pire, non (pour le coup de vieux je veux dire) ?

    RépondreSupprimer
  3. Et il était où Émile ???
    Ça peut pas être le raie-du-cul-à-l'air, on peut pas être tranquille dans cette tenue... Je m'interroge donc !

    RépondreSupprimer
  4. J'en pense (de la terrible affaire) que quand tu vois un pauvre homme comme ça qui n'a pas les moyens de se payer un vêtement assez long pour lui tenir chaud au fondement, tu serais bien charitable de profiter de ton week-end pépère pour lui tricoter une cape au lieu de perdre ton temps en "plus si affinités" !

    RépondreSupprimer
  5. hum, j'ai pas bien compris pourquoi tu supposes qu'il est plombier... enfin, j'ose à peine, en vrai, m'imaginer pourquoi tu supposes ça...

    RépondreSupprimer
  6. Moi je dis qu'il est largement temps de breveter le slip à bretelles! Des hordes de plombiers jetés sous le voile pudique, paf!

    RépondreSupprimer
  7. Fallait lui proposer un slip moumoute en laine de verre, à c't'homme,ça tient bien chaud, ça, la laine de verre.

    RépondreSupprimer
  8. On voudrait bien voir le selfie de Brisefer avec voile pudique...!

    RépondreSupprimer

toi aussi, fais ton petit commentaire: