Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

mardi 30 mars 2010

Qui a encore passé son jour de congé à accompagner une classe de mangeurs de crottes de nez qui n'est pas la sienne, sous une pluie de grêle même, tant qu'on y était, au lieu de bloguer peinard mon Nanar, hum?
Pour tout vous dire, je n'ai eu qu'une seule occasion de rigoler de toute la journée, au moment où les poneys ont été présentés aux enfants par la monitrice:
"- celui-là, il porte le nom d'une fleur rouge, il s'appelle Co...Co...
- Cocoboy!!!"
Mais bon, rien d'autre, hein. Ça fait pitié, je sais. Mais c'était les poneys avec Puceminus ou le grand cross annuel de l'école de Minipuce dans la gadoue et toujours sous les grêlons en plus, alors.
( Pis même pas de Dr House ce soir, ben je vais me pendre, c'est tout.)

lundi 29 mars 2010

eh, psss!...

.....tu sais quoi???? La maîtresse de Kirikou,
c'est moâ!

jeudi 25 mars 2010

Mon oeil

Dernière ligne droite ce matin à l'école dans la préparation du graaaaaaaand carnaval de mes deux tétons;
en découpant au cutter mes yeux de loup (je me comprends), ça m'est venu comme ça je vous jure, je me suis revue découpant mon oeil de boeuf pendant le cours de sciences nat'en 4è, j'ai été prise d'un fou rire nerveux interminable.

lundi 22 mars 2010

Garra rufa fish

Figurez-vous que j'ai passé la journée de samedi (tremblez!) avec les terrrrribles garra rufa. Le garra rufa, c'est un gentil poisson, mi-sangsue mi-piranha, qui te fait les pieds tout doux en te mangeant les peaux mortes et accessoirement en te chatouillant mignon entre les orteils. J'aime autant vous dire que la princesse Névrosia, elle ne rigolait pas du tout du tout ouhlaa, au moment de confier ses arpions aux garra rufa. De l'avis de Bellzouzou l'aîeule à qui je racontais l'aventure ce matin au téléphone (avec son accent d'ancienne digne professeure de lettres classiques, souvenez-vous): "pouah, mais c'est dégueulasse". Mais Sosso et moi on a bien rigolé à comparer laquelle des deux savait écarter ses orteils le plus grand pour laisser passer la poiscaille (c'est moâ, vous pensez bien).
Je m'en doutais bien à vrai dire, mais les garra rufa ont trouvé que je n'avais pas beaucoup de peaux mortes, ils m'ont délaissée en masse pour les pieds de Sosso, beaucoup moins bien entretenus sans doute (ou alors c'est la saleté de mes pieds qui les a dégoûtés, mais eeeuh c'était pas de ma fauteuuh, c'est mes bottes qui déteignent, d'abord).

samedi 20 mars 2010

Message tout perso

à Dame Poun la fée des doigts qui sait tout faire même des bannières de blog crojoliiiiiiiiies en deux temps trois mouvements, une tasse de thé à la main, son tricot sous les bras, l'oreille à l'affût du potin et le sourire aux lèvres: merci et love sur toi.
et comme elle sait vraiment tout faire, elle fait aussi des photos magnifiques, ici par exemple, ce sont mes mains qui crochètent, si c'est pas de la magie, ça, hein.

vendredi 19 mars 2010

le cékoitesse 2

Je vais vous dire: heu-reu-se-ment que j'ai eu toute la journée à l'esprit la perspective joyeuse de rencontrer demain mes blogocop' Sosso, Névros' et la bergère et sa libellule, parce que la colle dans les cheveux et les mains dans le papier mâché c'était pas youpi là-dedans à quinze jours du carnaval de mes deux tétons.

mercredi 17 mars 2010

Devinette.

Qu'écrit une aïeule Bellzouzou qui adore son petit fils au point de ne pas pouvoir refuser de lui enregistrer la pire des conneries sur le cable, Catch attack, quand il le lui demande -Parce qu'elle au moins elle a le cable, tu vooois y a que nous qui l'avons pas je te diis-
qu'écrit-elle donc sur la languette de la cassette -elle beau avoir le cable, elle en est toujours à l'ère du magnétoscope, hu hu- parce qu'elle tient à marquer sa désapprobation tout de même?

(et le plus drôle, je trouve: qu'elle se sente obligée d'enregistrer à la suite un film intelligent et au programme de Brisefer cette année, -ça la déculpabilise à fond).

mardi 16 mars 2010

S'il suffisait d'aimer.

Je savais que le prof de saxo de Brisefer était un grand sentimental, je le savais, je le savais, je lui ai tout pardonné, You're the sunshine of my life et I just call to say I love yoooou,
mais là je me dis que ça commence à bien faire hein, si ça continue les dionneries je vais aller inscrire mon fils au conservatoâre, moi.

lundi 15 mars 2010

Ma bataille de Normandie.

Oyé oyé, Minipuce est partie ce matin avec sa classe mettre l'ambiance chez les Normands, et vérifier si la maison où les aïeux Bellzouzou ont vécu leurs premières amours, juste en face de la fabrique de caramels à Isigny-Sur-Mer tu peux pas la rater, est toujours debout, c'est sa mission secrète pendant le séjour, ils le lui ont demandé expressément. Ils l'avaient déjà demandé à Brisefer quand il est parti au même endroit il y a deux ans, mais il faut que quelqu'un de confiance vérifie pour eux ré gu liè re ment, question d'équilibre.
Figurez-vous que ces jours-ci j'étais bien contente d'avoir un blog pour me souvenir de tout ce qu'à l'occasion d'une classe de mer il est possible d'oublier dans la valise de son enfant qu'on aime pourtant tendrement et améliorer ma mater familias-(att)itude.
C'était donc pas la peine qu'à la réunion d'information le maître -le même qu'il y a deux ans, tu te doutes- insiste lourdement avec un air d'entre deux airs sur le fait que la liste du trousseau n'était pas faite pour les chihuahuas racés mais pour les mamans un peu étourdies. La préparation de ce voyage, c'était ma bataille de Normandie à moi. Ma Minipuce, dans sa valise, elle avait T O U T et plus encore, même le sac en plastique pour vomir dans le car il était plié en quatre amoureusement dans sa poche, je te ferais dire.

jeudi 11 mars 2010

kessekes??

Ma période de l'année préférée, après Noyel bien sûr.
(tu devines, tu gagnes, t'es fort).

mercredi 10 mars 2010

Hier soir, j'étais contente, contente, contente. L'Ours et Brisefer étaient sortis voir un match de ping', les filles étaient couchées, j'avais la bête féroce sur les genoux et Greg House à moi pour la nuit, c'était le bonheur comme s'il en pleuvait des gouttes d'or, bref.
Sauf que le mardi soir je suis toujours fatiguée XXL ma pôv' Renée, rapport que le lundi c'est tricothé jusqu'à pas d'heure -vu que potiner à mooort ça prend du temps figurez-vous-, et que boire du thé jusqu'à pas d'heure ça vous empêche de dormir quand une fois vous êtes au lit -pas trop tôt.
Doncques, hier soir, ça n'a pas manqué, fatiguée j'étais que même le Dr House il n'a rien pu faire pour m'empêcher de somnoler pire que mon vieux pépé à la maison de repos du Sapin Fleuri dans ses bons jours, tant et si bien qu'à vingt deux heures à peine je me suis dit: ma pôv'Bellzouzou, c'est peau de zébie pour ta pluie de gouttes d'or, tu vas aller te pieuter vite.
J'ai donc lutté pour rassembler mes esprits dans un dernier effort et vérifier que la porte d'entrée était bien fermée à clef, les volets tous descendus comme il faut, et pour coucher la bête féroce au sous-sol, en fermant bien la porte à clé de l'intérieur vu qu'elle est pire que le Malin: elle sait ouvrir les portes en sautant dessus.
Me félicitant in petto d'être capable même dans cet état de semi conscience d'accomplir des tâches aussi précises et compliquées, je me suis endormie comme une punaise écrasée (ne vous représentez surtout pas la scène, ça serait mauvais pour mon image).
C'est vers 1 heure du matin, alors que j'étais réveillée en sursaut par une Minipuce affolée qui me disait que des gens étaient en bas à frapper sur la porte à tour de bras en hurlant, que j'ai pensé qu'il n'était peut-être pas impossible que deux membres de la famille -les deux seuls membres de la famille à être munis de basses-nobles pour être précise- se trouvent enfermés dehors, toutes portes fermées de l'intérieur avec la clé en dedans, par -6° .
Il était temps: l'Ours, désargenté au point de ne pas pouvoir se payer la nuit au formule 1 du coin, et désespéré que je ne réponde pas au téléphone tant j'en écrasais sévère sur mon oreiller, avait déjà sorti la grande échelle du sous-sol pour grimper à l'étage sur mon balcon me dire tout le bien qu'il pensait de moi. (Et devinez quoi? trois secondes après avoir publié ce billet, la publicité de Blogger:

" Solution à l'insomnie J'ai résolu mes problèmes de sommeil naturellement www.retrouver-le-sommeil.com " Quelle perspicacité, ces publicitaires, vraiment. )

lundi 8 mars 2010

La journée de la femme

Moi je dis (ton docte): tant qu'il y aura toujours des gens assez cons pour acheter Martine à leur petite fille on aura au moins une bonne raison de fêter les femmes le 8 mars.
[Sérieux, je vous jure que s'il y en a parfois chez moi, c'est uniquement parce que Puceminus en reçoit de ses petits copains à son anniversaire; ils lui sont immédiatement et sans scrupule confisqués pour être revendus aux bricbrocs -c'est d'ailleurs ce qui se vend le mieux, soupir-
Haaaaan, c'taffreux, ma fille ne saura jamais que pour faire une bonne ménagère, il faut se nouer un fichu sur la tête, sourire de son air le plus niais et montrer sa petite culotte (indispensable). ]
Et accessoirement, je dis aussi (ton docte): tant qu'en France tout près de chez nous une liste chrétienne anti IVG se présentera aux régionales ou que Najlae ne sera pas rentrée, on aura de bonnes raisons de fêter la Femme, hélas.

dimanche 7 mars 2010

In bath with Minipuce et Pucemius (c'est bath.)

Mes filles, leur absolute nirvana, c'est prendre leur bain ensemble.
( Et c'est mon absolute nirvana à moi zitou, vu que je sais que j'ai le temps de lire la moitié de l'intégrale de Proust, au moins, avant qu'elles n'en sortent). (Bon, je sais aussi que quand elles en sortiront ma salle de bain ressemblera à une fosse à plongée, mais on n'a rien sans rien, allez.)

jeudi 4 mars 2010

Blog en mode flemmasse (et mal inspiré) (5)

Incroyab', même en mode flemmasse, j'ai rien à vous raconter. (Ah si: Brigitte Bardot a traité Balkany de "gros plouc", ça compte?)

mardi 2 mars 2010

Blog en mode flemmasse ( et méchante) 3

Le genre de tee-shirt que j'ADORE voir sur le dos de mes petits élèves.
(sérieux, il y a des parents qui achètent ça.)
(et qui autorisent le mioche à le porter à l'école.)
(quitte à rendre les maîtresses sans aucun humour très mal poilue.)
(pfff.)

lundi 1 mars 2010

Blog en mode flemmasse (et méchante) 2

Le plus terrible vous savez, c'est de savoir que Xynthia en Vendée est passée très près, vraiment tout près de ma belle-mère et recevoir hier soir un appel de la vieille bique disant que tout va bien, elle n'a pas été emportée.