Bellzouzou, Pensées profondes, livre XVIII verset 126:
"un blog n'est pas seulement ce qui vous arrive. C'est ce que vous choisissez de dire de ce qui vous arrive, et comment vous le dites."

Bellzouzou, Pensées profondes, livre XXIV verset 777:
"tout est vrai, seul le reste est (peut-être) faux."

dimanche 28 mai 2017

Vrac micmac et foutrac du dimanche soir.

Je ne voudrais surtout pas avoir l'air de me plaindre, d'autant que ce n'est pas la première fois (que je vais avoir l'air de me plaindre de ça), mais la fête des mères qui tombe le même week end que ton anniv, c'est comme être né le jour de Noël: ça craint du boudin, on te fait le coup du d'une pierre deux coups et ça va bien comme ça, si tu vois ce que je veux dire (moi je vois très bien). Bref, on a fêté une fois encore en une fois mon éternelle jeunesse et ma fête de mère. Sauf Brisefer, qui campait dans le pays basque. J'ai eu une fausse joie quand le téléphone a sonné samedi matin: youpiyeah, mon fils pour une fois n'a pas oublié mon annive! En fait si, il avait oublié, il appelait juste pour demander un truc à son père. Pas grave, il se rattrapera demain ai-je pensé, pour ma fête. Bah bernique, le lendemain, il n'a même pas téléphoné à son père.

A part ça côté lecture j'ai aimé, assez, La renverse d'Olivier Adam, un peu La tresse de Laetitia Colombani et côté ciné pas du tout du tout le dernier Ozon l'amant double, que j'ai trouvé prétentieusement débile, mal joué et looong, je suis bien contente qu'il n'ait pas été primé à Cannes, c'eût été un vrai scandââle (je suis méchante quand je veux si je veux.)
(A propos de Cannes et de scandale, vous n'avez pas trouvé aussi que ça manquait furieusement de Mads, cette année?)

Allez mes petits zamis, haut les coeurs, demain c'est presque comme un jour de rentrée après ce long week end, mes petits me feront encore à coup sûr de jolis dessins quand je demanderai de dessiner quelque chose qui est dans la classe.
Ceci est une chaise renversée 
(la plusse belle qu'il m'a été donné de voir de toute ma vie, d'ailleurs)
(oui, c'est le bordel dans ma classe, il y a des chaises renversées, même)


lundi 22 mai 2017

Nan mais franchement

Cher magasin Botruc rue de Rennes, tu peux arrêter de m'envoyer des mails à tout va, parce que j'en ai un peu rien à foutre de tes conseils déco et de ton petit déjeuner quand je lis les astérisques, (si tu étais un peu malin, tu ne préciserais rien du tout.)
Sûûûrement que je vais prendre rendez-vous, si tu me dis qu'il y aura pas Mads, nan mais franchement, pff.

Vous vous demandez si les meubles qui vous font craquer s'adapteront bien à votre intérieur ?* Laissez nos décorateurs d'intérieur vous aider !


*Malheureusement, nous ne pouvons pas vous prêter Mads Mikkelsen pour voir s'il est bien assorti à votre intérieur...




LE PETIT DÉJEUNER EST SERVI 
dans votre magasin (...) Rue de Rennes
de 10h à 12h 


À l'occasion de cette journée,
une offre exceptionnelle vous attend dans votre magasin* !
*Mads Mikkelsen ne sera malheureusement pas présent à ce petit-déjeuner :)

mercredi 17 mai 2017


Euh. On pourrait peut-être récupérer l'intégralité de notre salle de motricité, maintenant, nan? (ne me dites pas que ça va rester là jusqu'aux législatives).

dimanche 14 mai 2017

Vrac, micmac et foutrac du dimanche soir.

Quand je vous dis que grâce à mes petits élèves je sais tout sur tout: cette semaine, j'ai même pu savoir qui avait préféré aller faire du manège à la fête foraine plutôt que d'aller voter, qu'untel a voté pour celui qu'on a gagné et que maman a voté pour Marine Lapine et qu'elle a pleuré, même, parce qu'elle a perdu.
En 2002, mon Brisefer, alors âgé de cinq ans, avait annoncé tout fiérot à sa maîtresse au lendemain du premier tour que j'avais voté Chirac, (ce qui était parfaitement faux) (mais prémonitoire, cependant).

J'ai enfin vu Divines, [grâce à copine F., qui, je ne sais pas comment elle fait, est toujours rang 1 quand je suis rang 18 dans les réservations des films à la médiathèque, je la soupçonne de (nan rien)(en plus, elle me fait profiter de son rang en me faisant passer devant tout le monde, c'est bien la preuve que (nan rien)]; je n'avais pas voulu aller le voir à sa sortie en salle parce que je n'avais pas aimé du tout la façon dont les actrices et la réalisatrice du film avaient reçu leur César (on a les a priori qu'on mérite), (moi je suis de la vieille école: tu reçois ton prix tu restes digne et tout en émotion feutrée, merci papa merci maman et merci ma première maîtresse de maternelle qui m'a donné envie de faire ce métier, tu écrases éventuellement ta larmichouille, mais discrétos et tu sors avec ton César sous le bras et ta dignité sous l'autre, hein.)
Alors je serai brève, j'ai été bouleversée par ces filles et cette histoire.

Et sinon, comment ça, demain c'est pas lundi férié???
Y aurait pas un lundi férié qui traîne quelque part, Chaton?

Post scrotum: Bon anniversaire, Griffollet! ( si c'est pas la classe à Dallas, ça, de recevoir un nouveau Président pour son annive!)

mercredi 3 mai 2017

Ambiance de chez nous.

"- Bellzouzou (à l'Ours-son-mari, qui se trouve de l'autre côté de la maison) : mais arrêteeeeuh donc de parler tout seul, tu es en train de devenir gâteux!
- L'Ours, (indigné) : mais je ne parle pas du tout tout seul: je parle à (Minipuce)! (qui se trouve dans sa chambre, assez loin de lui)
-Minipuce, (ton d'adoleschiante, criant depuis sa chambre) : meuh nan, il me parle pas, il parle tout seul comme d'habitude, et si maintenant vous pouviez vous taire tous les deux, ça serait bien: je bosse, moi!"

lundi 1 mai 2017

Vrac, micmac et foutrac du lundi férié soir.

Dis-moi que chez toi aussi c'est comme chez la famille Bellzouzou, où on passe deux semaines à se dire tout haut les uns aux autres keski fait beau et chaud dis donc il faut absolument qu'on sorte la table le hamac les chaises longues dans le jardin c'est trop bête de ne pas en profiter, et quand enfin on a sorti la table le hamac les chaises longues c'est trop bête il pleut il fait plus beau, dis donc.

Vu le docu A voix hautepassionnant, on en sort plein d'optimisme et d'énergie, et d'admiration, aussi. 'Reusement qu'y a des petits jeunes courageux et tenaces (et drôles et beaux et touchants et talentueux), ma bonn'Lucette. J'avais emmené Puceminus avec la peur qu'elle s'y ennuie un peu, et elle en est sortie toute guillerette. Si ça passe près de chez toi, vas-y mon ami, et amènes-y tes zenfants pour leur donner envie de causer bien la rhétorique.

A part ça pas grand'chose comme tu peux voir, je peux toutefois te montrer une photo de mon lilas qui est en fleurs (à défaut de muguet) (vu que j'ai jamais de muguet dans mon jardin au 1er mai) (ni jamais, d'ailleurs) ou mieux: un petit gif de Mads en caleçon si tu me le demandes avec le mot magique comme mes petits élèves, fais-moi toi plaise, allez.

mercredi 26 avril 2017

La confiance règne.

Ce matin, une maman qu'on avait appelée (chez elle. pas.à.son.travail, je me dois de le préciser, pour être tout à fait précise, juste pour ça) afin qu'elle vienne récupérer son fils qui avait de la fièvre et toussait sans discontinuer, est arrivée (une bonne heure plus tard, je me dois aussi de le préciser, pour être tout à fait précise, juste pour ça), furibarde, avec son propre thermomètre pour vérifier.

dimanche 23 avril 2017

Ha mon beau château.

Je m'aperçois avec stupéfaction que je vous ai laissés trois semaines sans rien dire, mes zamis.
Bon, personne ne s'en est plaint, c'est que ça vous a fait des vacances aussi, hein, et vous m'en voyez ravie. Hum.
Trois semaines qui sont passées je ne sais où, j'ai juste fait ma star dans le super chouette quartier des Batignolles à Paris, vu Je danserai si je veux (non mais)(très très bien) et Romain Duris dans Cessez-le-feu (miam), et découvert après la bataille comme presque toujours la trilogie d'Elena Ferrante [le premier tome m'avait été offert par L'aïeule à Noël avec un J'ai pas lu jusqu'au bout, c'est pas super, je l'avais mis de côté pour les temps de disette, donc, et commencé mollement il y a quelques jours. En réalité ça me plaît beaucoup beaucoup, j'ai couru acheter la suite et je me régale tout en faisant traîner aussi parce que j'imagine parfaitement bien la frustration que ça va être quand j'aurai fini le troisième tome. Bref, Bellzouzou l'aïeule, je te jure que ça vaut la peine de t'y remettre.] 
Je crois bien que c'est à peu près tout.

Ah oui, je suis allée voter, aussi, sans savoir vraiment pour qui jusqu'à l'isoloir, c'était bien la première fois que ça m'arrivait, et je suppose que je n'étais pas la seule. Je n'ai confiance en absolument aucun sauf un (peut-être), à qui j'ai donné (mollement) ma voix. Et si c'est c'est Pen-ible contre Sourcils-broussailleux au second tour, je m'abstiendrai.sans.vergogne je vous jure. 


A part ça, donnez-moi de vos nouvelles, hein, j'ai pas l'air comme ça, mais ça me fait toujours plaisir. 

dimanche 2 avril 2017

In the pocket, le retour.

Figurez-vous que Mads tourne actuellement en Islande (j'ai mes sources), où il se trouve que ma cop Thémilia s'en va dans quelques jours elle aussi, pas pour voir Mads, tu penses si elle s'en fout (elle se fout de tout, même d'être la voisine de Jean-Louis, si tu veux tout savoir), n'empêche qu'elle part là-bas avec l'ordre d'ouvrir l'oeil et le bon, toute une liste de recommandations pour le cas où elle Le rencontrerait (c'est un petit pays, je vous ferais dire), mes coordonnées complètes et une nouvelle lettre dans sa pocket, tu peux me croire.


Ouvre l'oeil et le bon

[A part ça, mes bons amis, c'est dimanche soir veille de semaine poney avec mes petits élèves, ça vous donne une idée de mon humeur, j'espère. D'autant que je me réjouissais de retrouver Casimir, mais il est parti à la retraite, m'a dit pudiquement l'animatrice au téléphone.]

dimanche 26 mars 2017

Le dernier épisode (avant le prochain).

Le couronnement de la série APB , dans l'épisode "Tu croyais en avoir fini avec l'orientation de ta fille et la clôture des voeux sur l'APB de tes deux tétons, mais en réalité nooon, tu n'en avais pas encore assez bouffé il faut croire, parce que c'est l'heure de compléter les dossiers, à présent" (cette série est un soap interminable, assez invraisemblable et à rebondissements multiples) (et sans Mads Mikkelsen, c'est dire si elle est pourrie), c'est le jour où ta Minipuce rentre du lycée en t'annonçant qu'elle a rencontré le proviseur himself qui lui a dit pas très aimablement qu'il refusait de lui fournir ses moyennes générales pour les cinq derniers trimestres (qui ne figurent pas sur les bulletins de son lycée)(parce qu'elles figurent en bonne place sur ceux des autres lycées du coin)( j'ai vérifié), alors qu'une des écoles qu'elle convoite les lui réclame expressément (il est bien stipulé qu' il s'agit de fournir un papier officiel avec le tampon du lycée, hein, sinon on se ferait les petites moyennes vite fait bien fait tout seul dans son coin)(et le monde ne s'en porterait pas plus mal, si tu veux mon opinion là dessus).
Je vis peut-être une situation merdique (bien malgré moi vous pensez bien que j'aimerais mieux faire des scènes de sexe avec Mads dans une série moins prise de tête, hum), je n'en reste pas moins la Queen incontestée de la phrase la plus longue et la mieux tournée de tous les temps, (au moins)(et la Queen de la parenthèse, aussi, indubitablement) (sous vos yeux éblouis).

Rhaaah, j'ai dit rugi à ma fille, trouve-moi le numéro du lycée et vite, il est 16 heures 50 un vendredi soir, ça ne va pas prendre goût de tinette, cette affaire.

Bien le bonjour Monsieur le Proviseur, je ne voudrais pas faire ma chiante, mais les moyennes de ma fille il va falloir me les sortir parce qu'il se trouve qu'on les lui demande et elle n'y est pour rien, ah ben ça par exemple. 
Mais je n'ai pas que ça à faire, j'ai 1600 élèves, imaginez un peu si je dois sortir toutes les moyennes (j'imagine qu'il y a un ordinateur qui peut potentiellement s'en charger, et que tous les élèves n'en ont pas besoin, mais peu importe: sors-moi les moyennes.)
De toute façon, la moyenne générale ne signifie rien et je me refuse à la faire figurer sur les bulletins car c'est contraire à ma philosophie (fais ton philosophe, mais sors-moi les moyennes)
Je ne vais tout de même pas changer ma façon de faire pour seulement trois élèves qui ont besoin de leur moyenne (c'était pas 1600 à l'instant? mais peu importe: sors-moi les moyennes).
Mais c'est pas normal qu'on les lui demande, qui les lui demande d'abord? je vais faire remonter qu'il y a des écoles qui demandent des moyennes générales (fais remonter, mais sors-moi les moyennes)
De toute façon, elle n'a qu'à envoyer son dossier sans les moyennes, ça passera quand même (raconte tes conneries, mais sors-moi les moyennes)
Vous n'avez pas de raison d'avoir peur que son dossier soit invalidé parce qu'il ne comportera pas de moyennes, ils s'en servent pour faire du tri parmi les candidats (sans blague? contredis-toi si tu veux, mais sors-moi les moyennes).

A 17 heures, le saint homme a  finalement accepté que Minipuce lui soumette lundi matin les moyennes qu'elle aura calculées elle-même pendant le week end, ça tombe bien: elle n'a rien de plus important à faire, et peut-être même qu'il daignera y foutre un coup de tampon officiel. (à vrai dire, il a plutôt intérêt). 
(Et comme il n'a pas que ça à faire de calculer des moyennes, il n'est pas tout à fait exclu que Minipuce en profite pour lui présenter des moyennes arrondies à trois-quatre points supérieurs, tiens)
(je blaaague, maman).

Allez, Chaton, on calcule les moyennes!

mardi 21 mars 2017

Il était là incognito.

C'est officiel, c'est bien connu, c'est validé par la Médecine, je suis la maîcresse des célébrités.
Cette année n'échappe évidemment pas à la règle

mais il m'a fallu avoir l'oeil pour le débusquer, mon super-héros.

dimanche 19 mars 2017

Vrac micmac et foutrac du dimanche soir.

On a fait la semaine de la poésie cette semaine à l'école et des parents sont venus nous lire des poésies dans leur langue maternelle, et par la même occasion répondre aux questions des petits. Comme la première à intervenir a été une maman coréenne qui a dit qu'en Corée on mangeait assis par terre devant des tables basses et qu'on dormait dans des lits posés par terre, la deuxième maman, Chinoise, a été surprise de se s'entendre demander si elle mangeait par terre, mais a dit qu'elle mangeait avec des baguettes, et la troisième maman, Roumaine, a dû expliquer qu'elle mangeait avec une fourchette et dormait dans un lit en hauteur pourquoi cette question?et que dans son pays vivait il y a très longtemps le Comte Dracula, et le papa guinéen qui est intervenu en bout de chaîne n'a peut-être pas bien compris pourquoi on voulait absolument savoir s'il connaissait les vampires qui écrivent de droite à gauche et mangent du riz avec des baguettes sur leur futon posé à même le sol bref, on a bien rigolé, et fait un peu de géosociopolitique, quoi. 

Un petit point livres, si vous le voulez bien, vu que j'ai rien de rien d'autre à vous raconter, vous ne voulez pas que je vous cause encore d'APB tout de même?
J'attendais le dernier Sandrine Collette, les larmes noires sur la terre, presque plus que le dernier film de Mads pour dire comme je l'attendais et combien ma déception a été grande; je l'ai fini par politesse envers l'auteure dont j'ai déjà eu maintes fois l'occase de vous dire à quel point je l'appréciais, mais je me suis barbée dès le début et il n'y a rien eu à faire jusqu'à la fin.
En revanche, j'ai aimé assez Repose-toi sur moi de Serge Joncour et beaucoubeaucoup  les règles d'usage De Joyce Maynard, l'histoire d'une NewYorkaise de treize ans qui perd sa mère dans l'attentat des tours jumelles et qui se reconstruit comme elle peut avec l'amour tout en pudeur de ceux qui lui restent, son beau-père, son petit frère, son amie fidèle, son père absent mais chez qui elle décide alors de s'en aller vivre , en Californie, l'amie de celui-ci,  et puis aussi grâce aux personnages des livres que lui recommande un libraire bienveillant. Un livre sur le chagrin, le remords et l'amour. Un petit bijou.



Et pour finir cette semaine en beauté, je ne pouvais pas ne pas vous montrer les pommes de son jardin que mon beau-père nous a apportées, millésime 2016 (ou avant?)(il est permis de douter), il paraît qu'elles sont délicieuses et bio (bio, je m'en doutais) et bon appétit. (J'ai aussi quelques carottes et poireaux, mais je préfère ne pas faire de photo, vous ne le croiriez pas, de toute façon.)

mardi 14 mars 2017

reçu à l'école
(pour le bonheur, on ne tombe pas dans le panneau, soyez sans crainte.)

dimanche 12 mars 2017

Vrac, micmac et foutrac du dimanche soir

Ce week end, j'avais mes trois enfants qui dormaient sous mon toit. Je me suis donc couchée apaisée et le coeur tranquille, j'ai dormi comme un bébé. Ça devient rare (et ça va pas s'arranger dans les années qui viennent, ajoute l'Ours qui lit par-dessus mon épaule) mais c'est toujours aussi follement efficace.

Brisefer (qui vient de rendre un devoir sur le nouveau divorce sans juge), à qui on demande lors d'un repas de famille d'expliquer comment ça fonctionne:
- Eh bien c'est très simple: tu prends un avocat ...(tout le monde est suspendu à ses lèvres)...et il va tout t'expliquer (reprenant de la brioche, sans vergogne).

Mes amis, demandez-moi n'importe quoi sur n'importe quelle formation de n'importe quel établissement de n'importe quel coin de France, et je vous réponds. (que fuck APB!,  putain de bordel de bouse.)


Et Mads dans tout ça, tu te demandes et tu as raison? il va bien, merci, il est toujours content de me voir.

Hein ça va, Chaton?


mercredi 8 mars 2017

"- Maîcresse, t'as quel âge?
-  Dix-huit ans. (l'éternelle histoire)
- (se tournant vers son copain) dix-huit ans, c'est un âge d'adulte, alors que ça se voit, que la maîcresse elle a trente ans: elle sera bientôt morte."
Mes petits, zamis, j'en ai entendu des vertes, des pas mûres et des pas bien décongelées dans ma vie, mais ça, c'est bien la pire de toutes les plusses pires. Même l'atsem est venue m'entourer les épaules de ses bras, pour vous dire (elle sera morte avant moi vu qu'elle a plus de 18 ans, elle, pourtant).